Derniers articles

  • Remarques sur le parachute de secours dans la pratique du parapente

    27 mars 2018, par ppmenegoz

    Préalable :
    Misent en place en 2011, huit campagnes de "mise à jour" des moniteurs et des responsables de club sur le thème du parachute de secours ont été co-organisées par la FFVL et le SNMVL. Elles se poursuivent aujourd’hui en 2018. Trente-deux sessions de deux jours de formation ont été dispensées auprès d’environ 200 moniteurs d’état et cent vingt cadres fédéraux. Un passage sous tyrolienne a impliqué les acteurs de ces journées et a permit de réactualiser les problématiques d’extraction et (...)

  • Cross : vous avez dit « Mana » ?

    22 mars 2018, par ppmenegoz

    C’est en parcourant un forum que Pierre-Paul Ménégoz tombe sur un écrit fouillé et avisé sur le cross. C’est Sylvain Dhonneur, pilote de compétition, qui le signe. L’originalité des propos avaient besoin d’être complétée et aussi enrichi d’une touche pédagogique. Pierre-Paul s’en est chargé. Régalez vous et voyez s’il n’y a pas quelque chose à apprendre… pour vous !
    Vous avez dit « Mana » ?
    Au départ d’un cross on part tous avec une fiole de "Mana" différente et neuve chaque jour. Le Mana c’est ce mélange (...)

  • Coupe Icare 2017

    2 mars 2018, par ppmenegoz

    Rétrospective Icarnaval 2017

  • Finesse - Optimiser la finesse/sol

    28 janvier 2018, par ppmenegoz

    En présence de vent, de secteurs ascendants ou descendants, savoir optimiser sa finesse sol est très utile.
    Utilisation dérivée de la polaire pour la technique de vol

    En déplaçant l’origine du diagramme de la valeur du vent rencontré puis en projetant une tangente sur la polaire on trouve le régime de vol de finesse/sol maximum, ainsi :

    En haut à gauche : Vent de face, il faut accélérer pour améliorer la finesse/sol. "Augmenter ma vitesse améliore la vitesse de la composante horizontale de ma (...)

  • Biplace parapente - Aide à l’atterrissage par vent fort

    27 avril 2017, par ppmenegoz

    https://youtu.be/9AuyeLP-kRw
    Il peut est utile à la sécurité d’un équipage de biplace en parapente d’être aidé par un tiers pour procéder à un affalement rapide et sans équivoque lorsque, comme ici, le vent est fort et en rafales. L’intervenant doit être de confiance. La difficulté est de se poser à proximité de celui qui va pouvoir se saisir des commandes que le pilote lui donne juste après avoir touché le sol. Il suffit alors, pour celui qui aide, de reculer en tirant amplement et fermement sur les (...)